Médecines doucesTémoignages

Les huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques

Ecrit par 18 mars 2019 septembre 6th, 2019 Aucun commentaire
Les huiles essentielles ou l'aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques

De la même manière que j’ai choisi de publier mon propre parcours de résilience avec ma SEP, j’invite des personnes qui me suivent et qui vivent aussi très bien avec leur maladie à m’écrire leur histoire pour la partager.

Je vous présente donc le chemin de Tiana, une lumineuse malgache sépienne, qui utilise les huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques. Convaincue désormais de ses bienfaits, elle a fait de l’aromathérapie sa principale activité professionnelle pour accompagner les personnes aussi touchées par cette maladie. 

Elle nous livre ici les huiles essentielles clés pour apaiser nos émotions face à la SEP

« En ce bas monde, rien ne peut remplacer l’effort personnel pour recouvrer la santé. On ne peut pas reléguer cette tâche à quelqu’un d’autre que soi, ni médecin, ni guérisseur. »

La puissance de mes émotions face à la sclérose en plaques

Suite au diagnostic de ma sclérose en plaques (SEP), en 2016, je suis passée par toutes sortes d’émotions. Ces émotions sont apparues tout au long de l’évolution de ma maladie.

Certaines étaient évidemment liées aux symptômes propres à la SEP.  Mais d’autres étaient simplement des réactions aux situations stressantes et difficiles entraînées par la maladie.

Cependant, il est vrai que chaque personne ne réagit pas de la même manière, car les symptômes sont différents d’une personne à une autre. Nous ne sommes donc pas confrontés aux mêmes difficultés. Nos réactions peuvent apparaître dès la première étape au diagnostic, face aux difficultés posées par la maladie. Tandis que d’autres s’installent, à moyen ou long terme, selon l’évolution de la maladie. (voir Chapitre 1 : “Les différentes étapes de la maladie”)

Les huiles essentielles ou l'aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques

Pour ma part, depuis le début de la maladie, j’ai eu une première expérience non concluante avec le premier bolus de cortisone. Ayant décidé de regarder pour me soigner autrement et étant accompagnée par un spécialiste de maladie auto-immune, j’ai choisi de me tourner vers une approche holistique et d’utiliser les huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques.

Cela répondait à ma quête permanente de mieux-être et de guérison. Cette médecine douce, non seulement apaisait mes symptômes, mais elle m’ouvrait aussi de nouveaux horizons, bien au-delà de la sclérose en plaques.

Dès l’annonce du diagnostic, je me suis donnée pour mission de pouvoir “guérir”. Notamment guérir mon corps de toutes ces énergies négatives. Et, d’un point de vue holistique, cette guérison concerne plusieurs aspects (mode de vie, alimentation…) et passe par plusieurs étape. Pour ma part, le plus gros travail que j’ai entrepris s’est principalement situé au niveau émotionnel.

Par la suite, j’ai suivi d’autres thérapies, notamment ces deux dernières années. Mais je souhaitais ici vous livrer mes expériences avec les huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques.

Ce sont ces huiles essentielles qui m’ont permis à la fois d’atténuer les douleurs neuropathiques, de réduire mon stress et, surtout, d’obtenir petit à petit un sommeil réparateur.

Une petite présentation de l'aromathérapie

Comment cela fonctionne-t-il ?

En Egypte, en Grèce, dans l’empire romain puis l’empire ottoman, les savants connaissaient l’usage thérapeutique des produits d’origine végétale depuis le plus profond des âges. L’aromathérapie tire ses facultés curatives du monde des plantes, mais au lieu d’utiliser la plante tout entière, elle n’emploie que l’huile essentielle qui en est extraite.

Cette puissante substance aromatique se trouve dans les feuilles, les fleurs, l’écorce ou les racines d’une plante. Les huiles essentielles contiennent des concentrations moyennes de 75 à 100 fois supérieures à une décoction ou une macération d’un même organe, d’où leur puissance thérapeutique nécessitant l’utilisation par gouttes.

Ces huiles, obtenues par distillation à la vapeur d’eau à basse pression, ont un pouvoir de pénétration extraordinaire. Elles passent immédiatement au travers des différentes barrières de l’organisme, cutanée, digestive, olfactive, pénètrent dans le sang, circulent au travers de tous les organes, en particulier le cerveau, puis s’éliminent essentiellement par le foie.

Les huiles essentielles sont lipophiles. Et, de ce fait, elles ne peuvent se dissoudre que dans des corps gras. Le système nerveux central et périphérique est principalement constitué de graisse, c’est pourquoi les molécules odorantes et volatiles des huiles essentielles vont aller préférentiellement s’y fondre et agir par l’intermédiaire de ces structures. On a même par abus de langage appelé les huiles essentielles des « neuro-hormones ».

En psycho-aromathérapie, les parfums influencent les terminaisons nerveuses olfactives en degrés définis comme une classification des sons. Les odeurs ont des résonances spécifiques et percutantes. Les huiles essentielles sont ainsi transportées jusqu’au cerveau, conditionnent nos humeurs, nos émotions et modifient notre mental.

Les bienfaits des huiles essentielles

Les huiles essentielles ont de multiples usages et bienfaits :

Les huiles essentielles utiles face à la sclérose en plaques

  • elles peuvent soulager, guérir et prévenir, contrairement aux huiles de synthèse qui sont des substances odorantes mais inertes.
  • elles augmentent la résistance aux infections de toutes sortes (bactériennes, fongiques, virales ou parasitaires), préviennent et traitent les problèmes respiratoires, les maux de tête, les problèmes articulaires et musculaires, la spasticité, les problèmes circulatoires, digestifs ou urinaires, les soucis de peau…
  • elles améliorent l’énergie, la vitalité physique et mentale,
  • elles empêchent l’anxiété et l’irritabilité en réduisant les tensions et surmenages
  • elles améliorent le sommeil,
  • elles renforcent le système immunitaire.

De par sa composition et sa structure physico-chimique, chaque huile essentielle a plusieurs propriétés thérapeutiques. Il est donc intéressant de les associer afin d’obtenir une synergie et une potentialisation de l’effet recherché, sans dépasser 3 ou 4 huiles essentielles pour éviter les antagonismes.
Deux grandes indications dominent : l’effet de type antibiotique et l’effet neurologique. Ce qui nous intéresse dans notre quotidien de SEP est l’effet neurologique. Les huiles permettent alors une action large sur l’ensemble de nos symptômes depuis la réduction de l’anxiété, des troubles de sommeil, l’amélioration de la vigilance, de la concentration et de la mémoire.

Dans l’idée des huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques, je voudrais vous présenter certaines huiles qui m’ont beaucoup aidée :

Pendant ma période de Choc : CONSOLE doTERRA, un mélange réconfortant

Ma première réaction émotionnelle à l’annonce de la maladie était le Choc

Oui, j’étais sous le choc, face à l’étonnement et l’incompréhension du discours du médecin en face de moi sur le diagnostic. Désorientée et complètement déstabilisée, j’ai eu du mal à l’assimiler sur le coup. « Sans voix » décrivait bien mon attitude ! Surtout que j’étais déjà aphone depuis plusieurs semaines.

C’était comme si j’avais déjà choisi de ne rien dire, car je n’arrivais pas à exprimer ce que je ressentais. J’avais l’impression de perdre ma vie, cette vie que j’avais construite si passionnément. On me l’avait arrachée !

Il ne restait que cette douleur devant les non-dits, cette désorientation devant mes questions sans réponses. Je me disais que le temps serait mon allié pour accepter l’existence de la SEP dans ma vie et apprendre à composer avec elle. Mais, il me fallait bien traverser le temps

Alors, j’ai eu recours à CONSOLE doTerra, ce mélange réconfortant d’huiles essentielles d’arbres et de fleurs -Encens, Patchouli, Ylang- Ylang, Ciste lanifère, Bois de Santal et Rose – pour me redonner l’espoir et atténuer mon chagrin.

En effet, j’ai appris par la suite que cette huile neutralisait les émotions négatives de chagrin, de tristesse et de désespoir. Cela m’a redonné le sentiment de confort et d’espoir.

Voici les recommandations :

  • En diffusion 6 gouttes le soir ou dans la journée durant le moment d’intense inconfort pour réconforter l’âme et éveiller un sentiment d’espoir.
  • En application le matin et le soir sur les orteils et sur la poitrine pour accompagner dans le « deuil » du passé et la tristesse pour laisser place à une lueur de pensée positive.

Face à la peur et l’anxiété : PEACE doTerra, le mélange rassurant

Après le choc de l’annonce du diagnostic, durant les six semaines qui suivaient, j’éprouvais de la peur et j’étais très anxieuse. PEUR car j’ai prenais conscience de « la gravité » de ma situation.

Je ne connaissais la sclérose en plaques qu’au travers les Téléthons et les témoignages des personnes touchées dans les documentaires que je suivais à Montréal durant ma jeunesse. Soudainement, je devais me projeter dans l’avenir en pensant au pire face aux effets secondaires du traitement. Ou, à d’autres moments, tout simplement, je n’arrivais même plus à me projeter.

Dans cette période, il m’a été recommandé d’adopter PEACE, ce mélange rassurant d’huiles essentielles florales et de menthe.Cela m’a réellement aidée, à relativiser, mettre de la distance avec toutes ces terreurs. En effet, PEACE neutralise l’anxiété et l’émotion de crainte et de peur. Il promeut la sensation de paix, d’assurance.

Les recommandations :

  • En diffusion la nuit pour avoir un environnement de calme et de sommeil reposant.
  • En inhalation directe toute la journée dans les moments de détresse.

Pour se libérer de la colère et de la culpabilité : Forgive

On dit toujours « laissons le temps au temps ». Mais, dans certains cas, le temps m’a joué des tours. Avec les semaines qui passaient, mon état de santé me mettait devant une réalité que je n’acceptais pas.

Mon médecin m’avait annoncé que ma carrière et mon rythme de travail n’étaient plus compatibles avec mon état de santé, que le stress permanent et la pression de mon travail pouvaient mener à la poussée… Ces mots résonnaient dans ma tête et entraînaient une grosse colère dans mon cœur… « Pourquoi moi ? ».

J’adorais mon travail, j’adorais cette carrière que j’avais construit les dix dernières années de ma vie. Mais l’évidence est là ! Je devais tout quitter si je souhaitais aller mieux … La santé d’abord ! Mais, en face, qu’est-ce que la SEP avait à m’offrir à part tous les symptômes auxquels je devais aussi m’habituer ?

Cette période a été très marquée par les « je dois… », « il faut… » qui ne faisaient qu’attiser ma colère. Dans le même temps, je me culpabilisais beaucoup car je me rendais compte que malgré tous les efforts que je faisais pour trouver un équilibre et l’hygiène de vie que je suivais depuis plusieurs années, j’avais quand même été touchée par la sclérose en plaques !

Cela me renvoyait à mon vieux schéma de performance… Et, aujourd’hui, je peux me dire que mon corps n’en voulait simplement plus !

Alors, une fois de plus, je cherchais refuge dans les huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques. Et il me fut conseillé d’utiliser “Forgive”, un mélange de renouveau d’huiles essentielles d’arbres et d’herbes qui fournissent un arôme rafraîchissant pour m’accompagner dans cette étape et m’aider à mettre en place un nouveau schéma qui me correspondrait mieux, où je me sentirais alignée…

En effet, “Forgive” neutralise les émotions négatives de colère, de culpabilité et les remplace en sentiment de paix, de confiance et de patience.

Les recommandations :

  • En application sur le cou et les poignets pour un arôme frais et réconfortant.
  • En application sur les points de pulsation et sur le cœur pour favoriser la sérénité, l’apaisement.
  • *** Juste évitez l’exposition solaire ou les rayons UV pendant 12 heures après avoir appliqué ce produit

Dans la déprime : CHEER, un mélange exaltant.

L’étape d’acceptation de la SEP a été accompagnée de beaucoup de tristesse dans ma vie. Cette tristesse qui traduisait le deuil que je vivais face à la perte de mon passé, de mon identité et de ma raison d’être. Je l’ai cependant vécu rapidement. Et, six mois après le diagnostic, j’ai accepté de m’adapter à mon nouvel état une fois que la colère fut évacuée.

Toutefois, dans mon quotidien, les symptômes me mettaient toujours devant ma limite et me poussèrent, de nouveau, à vivre une période de deuil avant de m’y adapter.

C’est l’acceptation de ces successions de ces périodes de deuil qui m’ont permise d’atténuer la souffrance psychologique et de foncer dans la recherche d’autres alternatives de joie, de bonheur au quotidien.  « Un pas après l’autre ».

Pendant cette période, j’ai utilisé “CHEER”, un mélange d’huiles essentielles de citron et d’épices . Cette huile fut est mon fidèle compagnon dans ma reconquête de joie et de bonheur, mais aussi face à la déprime qui resurgit de temps en temps.

CHEER, neutralise les émotions négatives de déprime et de tristesse. Il favorise le sentiment d’optimisme. En diffusion à la maison, au travail, pour créer un environnement de bonne humeur, d’inspiration, de joie et de positif.

Les recommandations :

  • En diffusion à la maison, au travail, pour créer un environnement de bonne humeur, d’inspiration, de joie et de positif.

Face au doute et l’anxiété : PASSION, le mélange inspirant.

Au fil du temps, quand l’anxiété me surprend et me plonge dans mes doutes, elle me projette encore des images sur mes peurs de ne plus être à la hauteur des attentes de mes proches. Elle me fait craindre de perdre carrément ma dignité, de devenir une charge pour mon entourage dans un futur proche ou lointain en fonction de l’évolution de la SEP.

Dans ces instants d’incertitude, je ressens un désintéressement et une envie de tout laisser tomber. Mais j’ai appris à lâcher prise car, au fil du temps, j’ai constaté que l’anxiété nourrit les symptômes.

Alors je fais une pause, je fais le vide dans mon mental et j’essaie de nourrir mes pensées de confiance. Je me répète que quoiqu’il en soit  “je peux m’en sortir, je m’en sortirai, je me reconstruis aujourd’hui pour un meilleur lendemain”

PASSION de doTerra, avec son arôme herbacé et épicé, m’aide à mieux me sentir.

Les recommandations :

  • En application sur les poignets et le cœur tout au long de la journée.
  • En application topique que j’utilise pendant un massage très doux pour un parfum passionné.
  • En application sur la plante des pieds le matin pour un boost énergétique.
  • En diffusion pour un parfum qui suscitera la créativité, la clarté et la confiance
  • En diffusion pour commencer la journée avec un arôme énergisant et réconfortant, favorisant la joie et la passion de vivre.

Face au doute et l’anxiété : PASSION, le mélange inspirant.

Bien que chacune des émotions que j’ai partagé avec vous dans cet articule constitue une réponse naturelle aux bouleversements créés par la SEP, le découragement était très limitant pour moi car il m’épuisait. Quand les symptômes posaient de nouveaux défis à mon corps, cela s’accompagnait régulièrement d’une vulnérabilité émotionnelle.

Au fil du temps, j’ai appris à puiser dans mon potentiel d’énergie positive pour pouvoir continuer.

MOTIVATE, le mélange encourageant, composé d’un mélange de menthe et d’agrumes, m’aide à neutraliser mes doutes, mon pessimisme et m’aide à retrouver le sentiment de confiance en l’avenir et de croire en la possibilité infinie d’alternatives ou de solutions qui ne demande qu’à être explorées.

  • En application sur les points de pulsations et sur la nuque pour profiter de l’arôme réconfortant et énergisant de ce mélange encourageant.
  • En application sur la plante des pieds le matin avant d’entamer la journée avec motivation.

Conclusion

J’avais toujours été très attirée par les médecines naturelles. C’est la raison pour laquelle je me suis tournée dès le début vers les huiles essentielles ou l’aromathérapie pour soigner la sclérose en plaques.

Je suis aujourd’hui devenue coach en bien-être pour accompagner les personnes souhaitant aussi se tourner vers cette forme de médecine pour être accompagnées dans leur maladie et la gestion de leurs émotions.

Garantissant d’une grande efficacité, les huiles doTerra sont pures, naturelles et biologiques avec une traçabilité, une certification thérapeutique CPTG (Certified Pure Therapeutic Grade). Cette certification thérapeutique a réellement été mon assurance dans l’adoption de ces huiles dans mes routines quotidiennes de mieux-être.

Chaque corps à sa propre chimie. C’est donc libre à chacun, à travers ses propres expériences, de suivre sa quête de mieux-être avec une maladie qu’elle soit auto-immune ou pas. Car : « En ce bas monde, rien ne peut remplacer l’effort personnel pour recouvrer la santé. On ne peut pas reléguer cette tâche à quelqu’un d’autre que soi, ni médecin, ni guérisseur. »

Tiana RAZAFINDRAKOTO,

SEPienne- entrepreneure holistique- coach en bien être

Si vous aussi vous souhaitez témoigner et pouvoir partager votre message d’espoir pour aider d’autres personnes, n’hésitez pas à m’envoyer votre histoire et venir agrandir cette belle communauté de personnes qui vivent si bien avec leur maladie 🙂

POUR RECEVOIR PLUS D’ASTUCES POUR BIEN VIVRE AVEC SA MALADIE OU DE TÉMOIGNAGES INSPIRANTS :

Laissez un commentaire