Qui se cache derrière ce blog?

Je m’appelle Lisa et je suis une “heureuse” sépienne depuis une dizaine d’année. Alors, bien sûr, le terme “heureuse” n’a pas toujours été le terme le plus adéquat.

J’avais 23 ans lorsque mon corps me lâcha pour la première fois. C’est l’âge où nous entrons dans la vie active, où tous les choix nous semblent encore possibles, où nous nous sentons immortels. Cela commença par des fourmillements, dans tout mon torse, des paresthésies qui m’envahirent. Puis ce fut des décharges électriques qui courraient le long de mes jambes lorsque je baissais la tête. Un bref séjour à l’hôpital et le diagnostic fut posé : j’étais atteinte de la sclérose en plaques.

Comme après un deuil, j’entrais dans une phase de Choc, ne sachant pas comment réagir. Puis en plein Déni, je décidais de faire comme si de rien était, comme si tout allait bien et que cette maladie n’était jamais apparue. Bien évidemment, les crises d’angoisses sous-jacentes me montraient bien que ce n’était pas le cas. Alors, pleine de Colère, je décidais que j’allais être plus forte qu’ELLE ! Que j’allais la vaincre ! Et mon corps me lâcha une seconde fois, quelques mois après. Une seconde poussée, avec les mêmes symptômes, vint me percuter de plein fouet !

Ce fut à ce moment précis que je laissais la Tristesse me terrasser. Ce fut là certainement l’étape la plus douloureuse mais, aussi, la plus salvatrice… La période de Reconstruction pouvait commencer !

lisa du blog bien vivre avec sa maldie, jeune femme avec la sclérose en plaque, traitement par médecine douce

Ma meilleure Ennemie

Parce qu’une fois cette Tristesse exprimée, je fis le choix d’écouter ce que cette maladie venait faire dans ma vie …

                                           ” Que voulait-elle me dire ? Pourquoi était-elle là ? “

J’ai alors entamé une longue période d’introspection, de découverte de moi-même à travers différents types de thérapies et de médecines douces que je raconte ici, sur ce blog (décodage biologique, gestalt, acupuncture, shiatsu, neurofeedback, massage ayurvédique, jeûne intermittent …)

C’est alors que je me suis rendue compte que ma maladie était un message pour aller vers une nouvelle vie, vers un véritable apaisement. Désormais, j’ai appris à mieux vivre avec et grâce à elle. Elle est devenue ma meilleure ennemie!

Bien vivre avec sa maladie

Désormais, je choisis de regarder celle que j’appelle « ma maladie », non pas comme un drame et une fin en soi, mais comme un nouveau départ et comme une véritable alliée dans la vie. Aujourd’hui, je suis persuadée que nos maladies sont là pour nous dire quelque chose, pour exprimer un mal-être, un besoin, un manque d’écoute de soi. Je crois fortement en la relation corps-esprit et travaille de plus en plus dessus.

La raison de ce partage avec vous

Ce blog a pour but de vous raconter ce parcours de résilience, de vous partager les outils qui m’aident au quotidien à mieux vivre avec ma maladie. Vous y trouverez des articles sur ma philosophie de vie mais également des témoignages de professionnels de médecines douces et des retours d’expériences de personnes ayant mis en place des actions pour bien vivre avec leur maladie.

Il n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant ni à vous présenter les médecines douces comme une alternative à la médecine allopathique. De même, il ne pourra pas répondre à des questions médicales spécifiques. 
A ce jour, je n’ai aucune connaissance médicale. J’ai simplement le souhait, à travers mon expérience, de vous présenter un autre regard sur la maladie, une approche où nous reprenons le pouvoir sur notre vie et des outils vous permettant de bien vivre la pathologie qui vous touche. 

Ce blog s’adresse donc à :

  • toute personne touchée par une maladie et souhaitant vivre en harmonie avec elle
  • toute personne dont un proche est atteint d’une maladie
  • tout praticien de médecine douce souhaitant faire connaitre sa discipline
  • … toute personne souhaitant aller plus loin dans la connaissance de soi et s’intéressant à la relation corps – esprit

Si vous souhaitez me contacter 😉