Comment accepter sa maladie ?

  • Comment accepter de vivre avec cette maladie ?
  • Jamais je n’accepterai ! Je vais me battre jusqu’au bout.
  • C’est tellement injuste, pourquoi moi ?
  • Est-ce qu’un jour ça ira mieux ? 
  • Comment retrouver le goût de vivre quand nous avons perdu la santé ?
accepter sa maladie

Peut-on accepter sa maladie ? Et si oui, comment faire ?

Pour beaucoup de personnes, accepter sa maladie c’est « renoncer à se battre » pour aller mieux. Comme s’il n’y avait que deux options possibles : se battre ou se résigner. 

Ce n’est pas parce que l’on trouve la manière d’accepter, de s’apaiser et de bien vivre malgré l’existence d’une maladie chronique que l’on baisse les bras. 

Accepter sa maladie n’est pas renoncer. C’est juste trouver la possibilité de vivre le plus en harmonie possible avec ce qui ne peut pas être changé aujourd’hui.

C’est réfléchir à « comment faire » pour mieux vivre pour le moment et s’apaiser !

Ici vous avez accès à tous les articles qui abordent ce thème. 

Et pour accéder à des exercices concrets, vous trouverez un ebook gratuit comprenant 8 clés pour bien vivre émotionnellement avec une maladie chronique, en cliquant ici.

Accès aux articles

voyager avec la sclerose en plaques

L’été arrive ! Et, avec lui, vient la perspective du mois d’août et des congés annuels. Souvent, ce mois là rime avec les voyages, à l’étranger ou non. Que l’on vienne d’apprendre le diagnostic d’une maladie ou que l’on connaisse sa maladie depuis longtemps, la question se pose souvent : “vais-je pouvoir voyager avec la sclérose en plaques, ma fibromyalgie, ma maladie de Lyme … ou tout autre maladie ?”

5 outils naturels pour lutter contre la constipation chronique

Les beaux jours arrivent … l’été est là ! Et, avec lui, l’envie de manger des aliments plus frais, notamment des salades, des crudités. En réalité, dans le cas de constipation chronique, ces aliments nous desservent réellement. C’est notamment le cas pour les personnes touchées par la sclérose en plaques (dont je fais partie), par la maladie de Crohn, par le syndrome de l’intestin irritable (dont je fais également partie) ou par d’autres maux …

mal a dit

Notre corps nous parle en permanence. Que ce soit à travers des petits maux que nous ne remarquons pas réellement (mauvaise digestion, ballonnements, anxiété, problèmes de peau …) ou à travers des maladies plus graves. Parfois, ces maladies ont d’ailleurs commencé par certains de ces petits maux. Ils se sont manifestés, au départ, timidement. Puis, voyant qu’on ne l’écoutait pas, le corps a commencé à se manifester plus bruyamment, jusqu’à crier sa douleur à la fin.

Gestalt thérapie

A travers cet article, je souhaitais présenter le témoignage d’Emeline, qui se forme en Gestalt thérapie. C’est une autre approche, toute aussi intéressante que la relation d’aide.

acceptation de la maladie

Nous avons tous en nous les ressources pour cheminer vers l’acceptation de la maladie.

Accepter sa maladie

J’ai entendu cette citation au détour de la conférence de Christophe André, Matthieu Ricard et Alexandre Jollien, il y a quelques années, à Paris. "C’est à travers le temps qui passe que nous cheminerons peu à peu pour accepter sa maladie."

rester optimiste face à la maladie

Rester optimiste face à la maladie … Effectivement, en lisant cette phrase, on peut se dire qu’il y a là deux mots qui sont radicalement opposés. Pourtant, malgré les moments les plus sombres, je suis persuadée, qu’au fond de nous, il y a un point lumineux. Un espoir, qui ne demande qu’à être réveillé.

hypersensibilite

Pour certains, elle est avérée et reconnue dans leur vie de tous les jours, d’autres commencent à peine à s’en rendre compte. Mais, de nombreuses personnes ont mis un couvercle sur ce trop plein émotionnel. Pour la simple raison que ce trait de caractère, dans la société actuelle, nous fait nous sentir différents, incompris et parfois mal-vus.

se soigner naturellement

Je lis beaucoup de témoignages de personnes ne supportant plus leur traitement allopathique, les effets secondaires qui y sont liés. Ces personnes ont souvent le désir de se soigner naturellement.

Qui je suis ?
bien vivre avec la maladie

Psychopraticienne, sophro-relaxologue et moi-même atteinte d’une sclérose en plaques depuis plus de 13 ans, j’accompagne depuis des années les personnes touchées par une maladie chronique à trouver le moyen de bien vivre avec et s’apaiser au niveau psycho-émotionnel.  

Ce que je propose

« 8 clés pour bien vivre émotionnellement avec une maladie »

Accompagnement individuel et personnalisé


Accompagnement audio sur des problématiques ciblées, à suivre à son rythme et garanti à vie